Catégories
Cap emploi Emploi Accompagné Pôle alternance

Les employeurs peuvent bénéficier d’un soutien pour le recrutement inclusif

Découvrez les 3 axes du plan France-Relance pour le recrutement inclusif : les employeurs peuvent bénéficier d’un réel soutien pour le recrutement inclusif ! Le gouvernement met plus de 2 milliards sur la table pour aider à l’embauche, l’alternance et l’emploi accompagné des personnes en situation de handicap.

1) BÉNÉFICIEZ DE 4 000 EUROS POUR TOUTE EMBAUCHE D’UN SALARIÉ EN SITUATION DE HANDICAP (SANS LIMITE D’ÂGE)

85 millions du plan de relance consacrés à la création d’une aide dédiée / aide à la mobilisation des employeurs pour l’embauche des travailleurs handicapés (AMEETH).

Cette aide s’applique aux embauches réalisées entre le 1er septembre 2020 et le 30 juin 2021*, en CDI, en CDI intérimaire ou en CDD pour une période d’au moins 3 mois. 

Le collaborateur recruté doit avoir une reconnaissance de travailleur handicapé (RQTH) ; sa rémunération doit être inférieure ou égale à deux fois le Salaire minimum de croissance (SMIC). Aucun plafond d’âge ne s’applique. 

L’aide vise les embauches nouvelles : le renouvellement d’un contrat débuté avant le 1er septembre 2020 n’ouvre pas droit à l’aide. 


2) RECRUTEZ UN SALARIÉ EN SITUATION DE HANDICAP EN ALTERNANCE

L’aide est de 5 000 € pour un alternant de moins de 18 ans et de 8 000 € pour un alternant de 18 ans ou plus, soit une prise en charge de 100 % du salaire minimum pour un apprenti de 16 à 20 ans, 80 % pour un apprenti de 21 à 25 ans, et près de 45 % pour un apprenti de 26 ans ou plus. Pour le contrat de professionnalisation, l’aide couvre selon l’âge entre 50 % et 65 % de la rémunération de l’alternant. 

Cette aide s’applique aux embauches réalisées en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation entre le 1er juillet 2020 et le 31 mars 2021*. 

Le contrat d’apprentissage peut être conclu sans aucune limite d’âge dès lors que la personne recrutée est en situation de handicap. 

Le contrat de professionnalisation peut être conclu avec une personne en situation de handicap jusqu’à 29 ans. 

Les aides apprentissage et professionnalisation du plan de relance ne sont pas cumulables avec les autres aides au recrutement du plan de relance. 

En cas de placement du salarié en chômage partiel (ou activité partielle de longue durée), l’aide n’est pas due pour les périodes concernées. 


3) SÉCURISEZ VOS RECRUTEMENTS DE COLLABORATEURS EN SITUATION DE HANDICAP GRÂCE À L’EMPLOI ACCOMPAGNÉ

15 millions du plan de relance consacrés au déploiement des plates-formes emploi accompagné.

Les plate-forme labellisées « emploi accompagné» mettent àvotre disposition un job coach pour accompagner et sécuriser votre recrutement. Les spécificités de cet accompagnement : 

Accompagnement par un job coach externe qui fait le lien entre l’employeur, le collectif de travail et le collaborateur en situation de handicap. 

Accompagnement sur le champ professionnel et sur le champ psycho-social. 

Suivi dans la durée, activable en tant que de besoin (mécanisme de veille active). 

Accompagnement personnaliséavec une intensitéqui varie en fonction des besoins exprimés, tant par l’employeur que par le collaborateur en situation de handicap. 

Accompagnement gratuit, pris en charge par l’État. 


Pour tout renseignement

  • Sur les aides du plan France Relance : 0 809 549 549 (service gratuit + prix appel)
  • Sur les aides de l’Agefiph : 0 800 11 10 09 (service et appel gratuit)
  • Contacter votre conseiller Cap emploi pour en savoir plus
Les textes :
Les contrastes :