Catégories
Cap emploi

Suite à la crise sanitaire, votre CAP EMPLOI est en pleine mutation

La secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées, Sophie Cluzel, a évoqué les premiers enseignements de la crise sanitaire. C’est dans ce contexte que Cap emploi 57 joue la carte du numérique pour améliorer et compléter ses services.

Le 21 avril dernier, la secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapéesSophie Cluzel, donnait un entretien pour y évoquer les contours du déconfinement pour les personnes en situation de handicap mais aussi pour tirer les tous premiers enseignements de la crise sanitaire du coronavirus.

Sophie Cluzel, une figure associative engagée pour le handicap.

Nous y apprenons que, depuis le début de la crise, avec les Conseils départementaux, une continuité de services dans les Maisons départementales du handicap a été mise en place, afin que les personnes handicapées ne soient pas en rupture de droits.

À cela s’ajoute ce que confirme la secrétaire : « Le président de la République a donné 15 jours au Gouvernement pour travailler à la stratégie générale de déconfinement et nous sommes donc au travail pour organiser les modalités en ce qui concerne les personnes en situation de handicap. Nous travaillons pour ce faire en étroite collaboration avec les organismes gestionnaires, les Agences régionales de santé mais aussi le Conseil national consultatif des personnes handicapées…»

La Moselle et le Grand Est s’adaptent

Sophie Cluzel affirme également que « La crise est un levier d’accélération de la transformation de l’offre proposée aux personnes en situation de handicap. » Et cela peut également se révéler tout à fait exact au niveau des Cap emploi et de tous les organismes concernés. Il y a les projets en commun avec d’autres structures comme le webinaire en lien avec le Fiphfp et Handipacte Grand Est. Mais aussi la plate forme téléphonique d’aide de l’Agefiph et toute la promotion concernant les formations à distance.

Mais le Cap emploi 57 ne s’est pas arrêté là et il suffit de se pencher sur les récentes adaptations des services que nous proposons en Moselle pour s’en convaincre.

La liste est en effet assez longue avec en premier lieu la mobilisation totale de nos personnels rendu possible par une anticipation du développement du télé-travail depuis 2018. Tout ceci a permis les contacts systématiques et réguliers avec nos bénéficiaires sans oublier le contact avec les employeurs pour les informer des nouvelles modalités d’aide financière et d’accompagnement, afin de s’assurer que personne ne reste sur le carreau.

Nous retravaillons depuis quelques semaines sur notre application mobile JOB!H qui permet déjà de faire le lien entre les personnes en situation de handicap à la recherche d’emploi avec des offres certifiées. L’application va avoir une version « confinement » bientôt développée avec des fonctionnalités dédiées à la situation exceptionnelle que nous vivons. Cette évolution pourra, par la suite, également s’adapter lors d’un retour à la normale, pour encore plus d’inclusion et de suivi des publics qui en ont besoin. Une réflexion est également à l’étude pour une diffusion plus massive de cette solution 100 % parfaitement adaptée pour des situations de confinement et qui pourra, à terme, réduire la fracture numérique.

Et dans les actions qui sont plus immédiates et déjà en cours il y a ce geste de solidarité avec le prêt des véhicules de la flotte de l’association, aux personnels médicaux qui en ont besoin dans tout le département mosellan.

Enfin, un podcast natif est sur le point de voir le jour afin de permettre aux différents publics des Cap emploi de prendre connaissance des divers services de l’Organisme de Placement Spécialisés au service des personnes handicapées et des employeurs. Ce format audio étant un support pratique, ludique mais aussi adapté aux personnes malvoyantes. Nous allons, au travers de plusieurs épisodes en podcast, traiter l’actualité du Handicap et de la recherche mais aussi du maintien dans l’emploi.

Podcast : Allo CAP EMPLOI
Podcast : Allo CAP EMPLOI

La crise actuelle nous a également permis de nous développer sur les réseaux sociaux et de mettre à jour notre site internet… Nous ne nous arrêterons pas là tant il est vrai que cette crise peut être un « levier d’accélération de la transformation de l’offre proposée aux personnes en situation de handicap ».