Catégories
Cap emploi Pôle alternance

PODCAST : Qu’est-ce que le Pôle Alternance ?

À côté des CAP EMPLOI et de manière complémentaire, il existe le Pôle Alternance. Il a pour mission de favoriser la professionnalisation et la qualification des Personnes en Situation de Handicap. Il comporte 2 activités principales : le Dispositif Alternance Handicap et la Ressource Handicap Formation. Chacun de ces 2 dispositifs doit permettre la continuité du parcours de la personne jusqu’à l’obtention de son diplôme puis faciliter son insertion professionnelle.

L’intérêt de ce podcast est de permettre aux différents publics des CAP EMPLOI de prendre connaissance des divers services de l’Organisme de Placement Spécialisés au service des personnes handicapées et des employeurs, mais aussi de sujets sur le handicap en général. Et notamment de produire de la documentation parfaitement adaptée aux publics malvoyants.

Ce podcast est un outil ludique pour les malvoyants, mais nous devons aussi penser aux malentendants, c’est pourquoi vous retrouverez la retranscription du podcast ci-dessous :

INTRO : Bonjour et bienvenue dans votre nouvel épisode du podcast ALLO Cap emploi, si vous avez des questions sur le handicap et sur l’emploi, vous êtes au bon endroit.

JINGLE « ALLO Cap emploi »

Guillaume : À côté des CAP EMPLOI et de manière complémentaire, il existe le Pôle Alternance. Il a pour mission de favoriser la professionnalisation et la qualification des Personnes en Situation de Handicap. Il comporte 2 activités principales : le Dispositif Alternance Handicap et la Ressource Handicap Formation (voir la présentation plus bas). Chacun de ces 2 dispositifs doit permettre la continuité du parcours de la personne jusqu’à l’obtention de son diplôme puis faciliter son insertion professionnelle.

Pour en parler, je reçois Nathalie Houssin, coordinatrice du Pôle Alternance pour la Moselle.

Guillaume : Bonjour Nathalie, ça va ?

Nathalie : Bonjour Guillaume et toi ?

GUILLAUME : ÇA VA BIEN MERCI… MERCI DE PASSER UN PEU DE TEMPS AVEC NOS AUDITEURS POUR NOUS PRÉSENTER LE PÔLE ALTERNANCE. D’AILLEURS, COMMENT PRÉSENTERAIS-TU LE PÔLE ALTERNANCE ET À QUEL PUBLIC DE BÉNÉFICIAIRE EST-IL ADRESSÉ ?

Nathalie : Pour présenter le Pôle Alternance, il faut dire que c’est un pôle qui travaille sur 2 axes. On travaille sur l’axe d’accompagnement des personnes en situation de handicap vers les contrats en alternance, donc contrats d’apprentissage et contrats de professionnalisation. Et une autre mission de notre Pôle Alternance est de travailler sur la Ressource Handicap Formation qui a pour objectif de permettre aux personnes en formation de bénéficier de tous les accompagnements et de toutes les aides et compensations dont elles ont besoin.

Pour le Dispositif Alternance Handicap, nous allons travailler avec un public qui peut être constitué de jeunes, puisque dès 15 ans nous pouvons accompagner des jeunes qui veulent aller vers des contrats en alternance. Nous allons aussi travailler avec des adultes, il n’y a pas de limite d’âge pour les personnes en situation de handicap qui veulent faire des contrats en apprentissage ou de professionnalisation.

Concernant le public accompagné dans le cadre de la Ressource Handicap Formation, là ça concerne aussi bien des apprentis, des personnes en contrat de professionnalisation, des demandeurs d’emploi en formation ou des salariés qui veulent se former ou se reconvertir professionnellement.

GUILLAUME : DANS LE PÔLE ALTERNANCE, IL Y A DEUX DISPOSITIFS BIEN DISTINCTS : LE DAH (DISPOSITIF ALTERNANCE HANDICAP) ET LE RHF (RESSOURCE HANDICAP FORMATION), QUELS SONT LES RÔLES DE CES DEUX SERVICES ?

Nathalie : La différence est qu’avec le Dispositif Alternance Handicap, on va vraiment travailler en amont de l’entrée en formation en alternance. C’est un dispositif où une personne a déjà un projet professionnel et ensemble, on va s’assurer qu’il est réalise, réalisable et faisable. Donc pour cela, on va travailler d’abord sur un diagnostic, on va regarder ensemble quel est le projet professionnel, quel est la situation de handicap de la personne, quel est son niveau de formation, quelle est sa mobilité… On va essayer de balayer tout ce qui est nécéssaire de mettre en oeuvre pour ce projet. Et puis une fois qu’on aura étudié ça, on se dira s’il y a besoin de faire des étapes intermédiaires : pour trouver le mode de transport ou pour avoir un niveau de formation plus élevé avant l’entrée en apprentissage, pour faire une remise à niveau…

Ou bien, nous allons nous assurer que c’est bien faisable avec la situation de handicap en faisant un stage en entreprise par exemple, ou bien en faisant une immersion dans un CFA (Centre de Formation d’Apprentis) pour bien comprendre comment va se passer la formation et que la personne qui va faire un apprentissage ou un contrat de professionnalisation sache à quoi elle s’engage.

GUILLAUME : EN PLUS DE CES PHASES DE DIAGNOSTIC ET D’ÉTAPES INTERMÉDIAIRES, IL Y A AUSSI UNE ÉTAPE D’APPUI À LA RECHERCHE D’EMPLOI, TU PEUX NOUS EN PARLER UN PETIT PEU ?

Nathalie : Cet appui à la recherche d’emploi va passer par vos propres démarches, par la mobilisation de notre réseau d’entreprises et aussi par la mobilisation des réseaux d’entreprises des organismes de formations et CFA. L’objectif de cet recherche d’emploi, c’est qu’après un premier contact qui a pu y avoir entre la personne et l’entreprise, nous venons en appui de cette démarche pour expliquer le parcours de la personne, expliquer ses compétences, ses besoins liés à la situation de handicap et le projet de formation : la façon dont il pourrait se mener.

Pour la recherche d’emploi et l’accès en contrat d’apprentissage, ça peut très bien se faire dans des entreprises privées que dans des employeurs publics. Donc ça c’est pour ce qui concerne l’Alternance.

Pour ce qui est de la Ressource Handicap Formation, la personne va déjà avoir une formation qui a été identifié qu’elle fera, comme on l’a dit tout à l’heure, soit en formation continue, soit en formation par alternance. Et là, le travail va constituer à identifier pour la situation de formation, quelles vont être les besoins de compensation. Puisqu’on sait qu’une personne qui va se former, si on ne tient pas compte de ses besoins, risque de ne pas aller jusqu’au bout. Donc, avec l’organisme de formation et la personne concernée par la formation, nous allons ensemble identifier les besoins et chercher des solutions pour y répondre.

GUILLAUME : COMMENT INTERAGISSEZ-VOUS AVEC LES CAP EMPLOI ?

Nathalie : Alors, l’interaction avec les Cap emploi, va se faire surtout si la personne est suivie par le Cap emploi, on va vraiment ensemble réfléchir aux besoins de la personne et réfléchir à notre offre de services spécialisées. Pour ma part, je suis spécialisée dans la connaissance des organismes de formations : comment ils fonctionnent, quelles sont les aides qu’on peut mettre en place. Le Cap emploi va nous aider à mieux identifier des entreprises selon le secteur, lorsqu’on est sur de la recherche de contrat en alternance. Ce n’est qu’un exemple puisque l’idée c’est de travailler en commun, avec chacun ses idées puisque à plusieurs, on réfléchit mieux et on trouve de meilleures solutions.

GUILLAUME : QUEL ORGANISME FINANCE TOUT ÇA ET COMMENT UNE PERSONNE EN SITUATION DE HANDICAP POURRAIT BÉNÉFICIER DES SERVICES DU PÔLE ALTERNANCE ?

Nathalie : Notre service est gratuit puisqu’il est financé pleinement par l’Agefiph. Alors je parle aussi bien du Dispositif Alternance Handicap et de la Ressource Handicap Formation, pour nous contacter c’est soit le numéro de téléphone que vous trouverez sur notre site internet, soit en remplissant la fiche de contact qu’on a sur notre site internet : polealternance57.fr

GUILLAUME : AU FAIT, OÙ ET COMMENT INTERVENEZ-VOUS CONCRÈTEMENT ? IMAGINONS QUE JE SOIS UN BÉNÉFICIAIRE, QUE SE PASSERAIT-IL POUR VOUS UNE FOIS QUE J’ENTRE DANS LE DISPOSITIF ?

Nathalie : Concrètement, comment ça se passe ? Une fois que vous avez prit en contact avec nous, soit moi, soit l’un des collaborateurs du service, on va vous recontacter pour mieux préciser votre demande et nous assurer que nous avons bien compétence à y répondre. Dans tous les cas, on vous recontacte pour approfondir votre demande et votre besoin et à partir de cet appel, nous étudions si nous sommes effectivement bien compétent pour répondre à votre demande et si c’est le cas, à ce moment là nous programmons un rendez-vous en face à face, de façon à mieux vous connaître. Et à ce vous puissiez mieux nous connaître.

Ensuite, selon les besoins, avec votre accord, on va se mettre en relation avec d’autres partenaires pour mieux comprendre votre parcours, vos besoins ou tout ce qui est recherche d’emploi ou compensation.

GUILLAUME : EST-CE QUE TU PEUX NOUS PRÉSENTER TES COLLABORATEURS ?

Nathalie : Nous travaillons actuellement à trois sur la Moselle. Il y a Frédérick qui est principalement sur l’est de la Moselle et qui va travailler sur le DAH en priorité. Il a également des compétences en RHF. Nous avons également Anna, qui est Ressource Handicap Formation prioritairement. Et moi-même en tant que coordonatrice et en appui sur le DAH et la RHF selon les besoins et personnes à accompagner. Il ne faut pas oublier non plus Laurence, qui est notre assistante technique administrative et qui va nous aider lors des démarches plus administratives.

Guillaume : Pour retrouver ces informations, rendez-vous sur polealternance57.fr ou sur le site de Pyramide est pyramide-est.fr, vous pourrez ainsi entrer en contact avec Nathalie. Merci à tous d’avoir suivi cet épisode d’ALLO CAP EMPLOI. Au revoir à bientôt et merci de nous écouter de plus en plus nombreux.

MUSIQUE DE FIN

Les textes :
Les contrastes :